b.a.ba : le Finder (2)

Finder - Organisation du disque dur - Corbeille

L’organisation des dossiers:

Finder


CE QU’IL FAUT SAVOIR..

Le mac est un système très organisé, plutôt simple, mais il y a des éléments qu’il ne fait pas bon de toucher, sous peine d’avoir quelques soucis...Tout comme il est peu recommandé à un néophyte de tripoter la base de registre de Windows...

A- A la racine du Disque Dur,

Disque dur

racine du disque dur

(image ci dessus),

on retrouve le dossiers applications (où sont rangées toutes les applications), le dossier Bibliothèque qui regroupe les réglages des applications communes aux différents comptes (ce n’est absolument pas conseillé d’aller y faire un tour..).

Le dossier Système est le dossier du système d’exploitation lui même. Pas touche!

Enfin le dossier Utilisateurs regroupe les petites maisons de chacun.

ma petite maison

 

B-Au sein de sa propre "Petite Maison",

 

(ma "petite maison" appelé aussi "home" c'est le dossier "Jen" sur l'image ci dessus)

au sein du dossier home

il y a un certains nombres de dossiers qui sont directement créés par le système. Ces dossiers au nombre de 8 ne doivent en aucun cas être déplacés ou effacés ou renommés. En effet, le système en recréera un nouveau de façon systématique, et cela risque d’être très gênant.
On peut bien évidement en rajouter autant de dossiers que l’on veut, ceux là seront parfaitement manipulables..

1-Le dossier BIBLIOTHEQUE:

attention fragile! il contient les réglages des applications, les mails, les signets de safari, les mots de passe. Un effacement accidentel ou un renommage intempestif d’un dossier provoque la création d’un nouveau vierge....Pouf! on revient au départ!

2-Le dossier BUREAU:

regroupe les éléments affichés ou créés sur le bureau.

3-Le dossier DOCUMENTS:

on peut faire ce que l’on veut à l’intérieur, mais pas question de le déplacer ou le renommer...

4-Le dossier IMAGES:

c’est le dossier d’iPhoto. (voir la rubrique correspondante)

5-Le dossier MUSIQUE:

le dossier d’iTunes. Un renommage ou un déplacement provoque la création d’un nouveau dossier (vide). D’un seul coup, on n’a plus rien...mais on n’a pas tout perdu.

6-Le dossier SEQUENCES:

servira à stocker les vidéos, les séquences iMovie. C’est le dossier qui sera proposé pour la suite ilife rubrique “vidéo”.

7-Le dossier SITES:

utilisé par défaut comme hébergeur de site lorsque l’on veut faire de son mac un serveur web.

8-Le dossier PUBLIC:

sert de boîte aux lettres pour se passer des documents d’un compte utilisateur à l’autre.

Pas de panique, en cas d’erreur: il suffit de remettre le dossier à sa place en écrasant le nouveau. Et tout revient dans l’ordre. Si on l’a renommé, il faut d’abord le déplacer afin de ne pas entrer en compétition avec le nouveau dossier, puis le renommer, puis le re-déplacer.

 


 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter

Bibliothèques

Nombre: 3 minimum

où ça: une à la racine, une dans le dossier système et une par utilisateur.

 

Où sont mes données?

Dans ma maison: Chaque utilisateur en a une. Elle n’est pas accessible aux autres et nécessite d’ouvrir une session pour y accéder.

Et si je veux partager des données? Plusieures possibilités:

-placer le fichier dans le dossier “PARTAGE” du dossier UTILISATEUR.
-Placer le fichier dans la boite de dépôt du dossier de l’utilisateur concerné.
-Utiliser les fonctions de partages des logiciels tels que iTunes ou iPhoto..

 

Et si je fais une bétise?

On en fait tous une un jour ou l’autre! Le principe est dès le début de faire une sauvegarde de ses données, notamment de la bibliothèque.
La plupart des erreurs sont réparables. Contrairement aux PC, le mac ne plantera pas si l’on renomme à la volée un dossier clef de sa maison. Il en recrée un bien gentiment. Il suffit de remettre le dossier à sa place et on repart aussi sec.
Il supportera par contre beaucoup moins bien que l’on touche à ses fichiers propres.. De principe, on évitera donc d’accéder aux dossiers racines sans savoir exactement ce que l’on a à y faire...