Gestion de tâches

iCal - Add-on d'iCal - Things - Omnifocus - BusyCal

BusyCal (pour Mac) - Busytodo (pour iPhone)

BusyCal

A. Présentation rapide :

Son icône :

BusySync

Qu'es-aco : logiciel de gestion de tâches. Une excellente alternative à iCal

Site de l'éditeur : BusyMac

Traduction : non

Payant : oui (env. $ 49 licence individuelle - $ 79 licence familiale )

Mac App Store (lien sponsorisé) : Appstore 49,99 €

Version démo : oui (30 jours)

Interface : ressemble à iCal

BusyCal interface

B. Vidéo :

Busycal : le tutoriel vidéo
Samedi 08 mai 2010

Description : Présentation - Préférences - L'interface - Créer des éléments - Gestion des calendriers - Tags et doublons - Partage - Conclusion.

Pour Lire la vidéo (format iPhone) sur le site : cliquer sur l'image ci-dessus

downloadPour télécharger la vidéo en grand format (Apple TV, moniteur) :
Un clic droit sur le bouton ci-contre (ou ctrl-clic) > "télécharger le fichier lié"
ou abonnez-vous au podcast

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

BusyTodo

Présentation rapide :

Son icône :

icône

Qu'es-aco : Application iPhone permettant de synchroniser BusyCal sur l'iPhone.

App Store (lien sponsorisé) : Appstore 4,99 €

Traduction : non

Synchronisation OTA (via MobileMe)

Plus en détails :

Sur iOS, il existe une grosse lacune qui est l’absence totale de support des tâches de iCal. BusyToDo© permet de synchroniser les tâches entre BusyCal© et l’iPhone, et en même temps, celles créées dans iCal. BusyCal n’est pas une obligation, BusyTodo pourra être synchronisé uniquement avec iCal (mais il n’y aura alors pas de support des tâches répétitives).

MobileMe indispensable

IMobileMe est indispensable pour l’utilisation.

Au démarrage, il faut donc configurer un compte MobileMe; il suffit de donner les coordonnées du compte et la synchronisation est alors immédiate. L’application se mettra à jour manuellement (Image 2 -4) ou automatiquement à chaque lancement. On va alors retrouver tous les calendriers enregistrés du compte, mais il sera parfaitement possible d’enregistrer plusieurs comptes MobileMe.

interface rudimentaire

L’interface est rudimentaire

L’interface de Busycal est assez simple. Ici, en gros, on a les tâches en liste, avec un tri à choisir dans les préférences : par calendrier, par ordre alphabétique, par date ou par priorité (Image 3 −1). Il suffit de cliquer sur une tâche pour l’éditer (Image 2 -2). L’ajout se fait grâce au bouton (Image 2 −1). Enfin, on peut masquer les taches afférentes à certains calendriers (Image 2 −5).

préférences

Les préférences

Dans les préférences (Image 2 -3) , on choisit les réglages par défaut (Image 3 -3) : calendrier, alarme et priorité, mais aussi le mode d’affichage des listes (Image 3 −1), ainsi que le comportement des badges sur l’icône (Image 3 −4). C’est également là que l’on ajoutera des comptes (Image 3 −5).

Créer

créer

Le panneau de création est assez similaire à celui de calendrier, à la différence que l’on peut ajouter une localisation, une URL et surtout, une répétition. Le panneau de date d’échéance n’utilise pas les « rouleaux », mais une vue plus simple avec deux raccourcis aujourd’hui et demain. Il n’est pas possible d’attribuer une heure, seule l’alarme dispose du réglage. Aucune pièce jointe n’est possible et l’application ne gère même pas la localisation automatique.

répétition

La répétition ne pourra être éditée sur le Mac que grâce à l’application BusyCal.

La répétition n’est pas totalement customisable puisque l’on ne dispose que de 4 réglages sommaires. Il faudra passer par BusyCal sur le Mac pour la modifier le cas échéant.

Au rayon des regrets, on regrettera l’absence de pièce jointe, la restriction aux comptes MobileMe, et l’interface qui ne supporte même pas le mode paysage. Son gros avantage est la simplicité et la synchronisation Over The Air (ainsi que son prix modique).

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter