Les logiciels d'écriture (1)

Ulysses 2 - Scrivener

Sur Mac, il y a l’embarras du choix dans le domaine des logiciels « d’écriture ». Du logiciel de blogging (comme MacJournal), au traitement de texte (OpenOffice, Office, Pages, SwiftPublisher, Nisus), vous n’avez qu’à choisir celui qui convient le mieux à vos attentes.

Mais il existe une autre gamme de logiciels, spécialement dédiés à l’écriture. Dans cette gamme, on va trouver

Ces logiciels sont censés faciliter la production de livres, de scénarios, etc. . Rien n’empêche de les détourner pour écrire vos mémoires, vos articles de blog et ainsi de suite.
Parmi ces logiciels, j’en citerais 2 :

Il faut bien comprendre qu’un logiciel de ce type va offrir des possibilités d’édition de texte minimalistes : il ne s’agit pas de remplacer un logiciel de traitement de texte. Ici, les options seront équivalentes à TextEdit, ni plus, ni moins.

Par contre, vous y trouverez des annotations de texte, des références en pied de page et le surlignage, mais aussi les tags, les étiquettes de couleur et les dossiers pour classer vos documents.
C’est lors de l’export que vous choisirez un éventuel formatage, puis un format qui vous permettra secondairement de faire la mise en page à proprement parler.
Les 2 logiciels permettent de capturer des « snapshots » afin de permettre le retour en arrière dans le temps, sans oublier une fonction de sauvegarde automatique interne.

 

Ulysses

A. Présentation rapide :

Son icône :

Ulysses

Qu'es-aco : logiciel d'écriture

Site de l'éditeur : The Soulmen | we got it!

Traduction : oui - non

Payant : oui

App Store (lien sponsorisé) : Appstore 23,99 €

Version démo : oui - non (60 jours)

Interface :

B. Quelques précisions :

Ulysses va bien plus loin que Scrivener, en ne permettant pas un formatage « réel », mais seulement de taguer les mots que vous souhaitez voir mis en évidence lors de l’export. Par exemple, vous allez appliquer des tags pour le gras, les chapitres, les titres, les commentaires et même les images.

Ces tags apparaitront sur votre texte, mais ne s’appliqueront que lors de l’export, un peu comme ce que l’on fait avec wordpress ou Dotclear sur un blog. Ces tags s’appliquent par des symboles mis devant le texte à modifier.

Ceci permet de vraiment se concentrer sur le contenu.
Lors de l’export, on pourra alors modifier les actions à effectuer sur ces tags : il sera aisé de totalement changer la traduction en style suivant le mode d’export (PDF, RTFD, Word et ainsi de suite), permettant alors de faire des rendus différents selon la destination du texte.

 

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter