Mac Os X 10.7 Lion

Lion - installation - installation propre - iCloud

iCloud

fait le 25/03/12

A. Présentation rapide :

Son icône :

icloud

Qu'es-aco : service de synchronisation en ligne

Site de l'éditeur : Apple

Traduction : oui

Payant : non

Version démo : non

Interface : pas d'image pour l'instant

 

B. Vidéo :

iCloud : le didacticiel vidéo
Dimanche 25 mars 2012

Pour Lire la vidéo (format iPhone) sur le site : cliquer sur l'image ci-dessus

downloadPour télécharger la vidéo en grand format (Apple TV, moniteur) :
clic droit sur le bouton ci-contre (ou ctrl-clic) > télécharger le fichier lié,
ou abonnez-vous au podcast

B. Plus en détails :

Introduction

iCloud succède à MobileMe dont il reprend partie (mais non-totalité) de ses services. Là où MobileMe était un service payant, iCloud est gratuit et ouvert à tous. Il propose à la base un espace de 5 Go (contre 20 sur MobileMe), une adresse mail facultative, mais il reste possible d’acheter plus de stockage.
Les conditions requises sont d’être sous Lion au minimum, Sous Vista ou Seven sur PC et de disposer des dernières mises à jour de iOs (5).
Créer ou migrer
Rien de bien compliqué dans les deux cas. La création est possible sur le Mac, ou sur les appareils iOs, quelques questions, un mot de passe et le tour est joué. Les appareils se paramètrent ensuite automatiquement, puis on pourra activer les services supplémentaires voulus. Dans le cadre de la migration, on perdra les synchronisations non supportées par iCloud, mais l’iDisk et les galeries d’images resteront actives jusqu’à juillet 2012. Attention, si vous disposez d’un compte familial, chaque utilisateur doit réaliser sa propre migration de façon indépendante.
On peut disposer de plusieurs comptes iCloud, chacun disposant d'options telles que la synchronisation et Boite Mail. Une fois la création du compte principal réalisée, on entrera alors les autres dans la rubrique « Mail, Contacts et Calendriers. Néanmoins, seul le compte principal peut activer Flux de photos, Documents ou sauvegarde (Image 1 - 1). La localisation n'obéit pas tout à fait aux mêmes règles (voir plus loin).

Paramétrage d'un compte secondaire sur iOs

1. Paramétage sur iOs d'un compte secondaire.

iCloud, compte MacAppStore et compte iTunes

Une adresse iCloud peut servir à tout, à savoir messagerie, mail, stockage, mais aussi compte d’achat. Néanmoins, dans le cas précis d’iTunes, de l’AppleStore ou du MacAppStore, il n’est pas très pratique d’utiliser le même compte. Dans la mesure où les achats peuvent être partagés sur 10 machines et autant de périphériques iOs, devoir donner les clefs d’accès de son compte iCloud (avec tout ce que cela comporte) à tous les membres de la famille est assez risqué.
Il est donc plus pratique de réserver un compte iCloud indépendant, réservé aux Stores en ligne, sans autres services activés, que l’on pourra alors configurer directement sur les appareils iOs, à la rubrique AppStore. Par défaut, c'est le compte principal qui apparaît. Tapotez dessus, fermez la session et ouvrez celle voulue. Elle restera mémorisée.

Appstore

2. AppStore

Adresse mail et IMAP

L’adresse facultative est en @me.com. Si vous migrez une ancienne boite MobileMe, vous pourrez toujours utiliser indifféremment le @mac.com ou me.com. Il s’agit d’un compte IMAP qui se synchronisera totalement entre les Mac et les appareils iOS. (cf la page mail). Le stockage des messages en ligne est décompté de l’espace total du compte iCloud. On ne peut disposer que d’une seule adresse par compte, mais l’on pourra toujours créer des alias (3 au lieu de 5). Le WebMail en ligne reprend l’interface de mail sur Mac et permet une gestion quasi identique.

La synchronisation

Le point fort de MobileMe a toujours été sa synchronisation : Carnet d’Adresses, iCal, réglages de Mail, Préférences des Applications, trousseau d’accès, Signets, mais aussi Widgets, éléments du Dock ou encore service tiers d’autres éditeurs comme Transmit© ou NoteBook©.
iCloud ne va lui permettre que quelques services, à savoir iCal, Carnet d’adresses, Safari, auxquels s’ajoutent les documents (utilisables par des applications tierces), le Flux de photos, et on le sait désormais, grâce à MoutainLion, les Notes (de façon indépendante de Mail) et les rappels (en dehors de iCal). Pour l’instant, l’implémentation du support de iCloud par les éditeurs tiers est en phase de balbutiement, mais l’on voit se profiler rapidement un intérêt croissant. Encore une fois, le support de la synchronisation des documents ne sera accessible qu’aux applications du MacAppStore, passage obligé.
On perd donc un certain nombre d’éléments, mais l’on gagne au passage la liste de lecture de Safari.

Le service de localisation et Backtomymac

Introduit par MobileMe, le service de localisation va prendre du galon. Disponible sur les appareils iOs, il s’ouvre désormais aux macs. Pour être actif, le Mac doit disposer d’une partition de restauration, installée par Lion. Il va de pair avec BackToMyMac qui fera ainsi apparaître dans la barre latérale du Finder tous les Macs (allumées) raccordés par le même compte iCloud. La localisation s’active dans les préférences de iCloud. Il est possible d’utiliser des comptes iCloud différents, notamment pour raccorder tous ses appareils à un même compte plutôt que de devoir jongler entre de multiples identités. Sur le Mac, il faudra que la localisation soit activée sur le compte principal impérativement, de même que Flux de Photos, et partage de documents. Si le Mac dispose de plusieurs utilisateurs, un seul peut activer la localisation.
Sur iOs, les choses sont différentes. On peut utiliser un compte secondaire pour la localisation (Image 1 - 2).
La recherche des appareils se fera ensuite par le biais soit de l’application « Localiser mon iPhone » sur iOs, soit par l’interface Web de iCloud.

Find my iPhone

3. Interface Web de “Find My iPhone”

Le Flux de photos

Stockage temporaire, non décompté de l’espace disponible, Flux de photos permet de partager les images prises ou ajoutées à partir des différents ordinateurs ou iAppareils reliés au même compte. Sur Mac, on utilisera iPhoto ou Aperture (mais un seul des deux) pour pouvoir ainsi retrouver tous les clichés pris. Il sera ainsi possible de les sauvegarder en local, ou d’en ajouter. Elles seront remplacées au fur et à mesure.

L’iDisk disparait, et les services associés avec.

Pour l’instant, rien n’a été annoncé pour remplacer l’iDisk. il faut dire que celui-ci n’a jamais réellement été une réussite, à part dans son intégration au système, de par sa lenteur désespérante, tout du moins en Europe. L’arrivée des services en ligne comme DropBox© avait finalement mis à mal le système, tant au niveau synchronisation locale qu’au niveau efficacité des transferts. Malheureusement, la disparition pure et dure du système va entrainer la disparition des Galeries, mais aussi de l’hébergement iWeb. S’il est facile de passer sur un autre système pour l stockage ou le partage de documents, il est plus difficile de passer chez un hébergeur pour iWeb, bien que la fonction FTP soit depuis longtemps active.
Pour ce qui est des Galeries, Apple vient (mars 2012) d’activer un système assez similaire, mais accessible grâce à iPhoto pour iOs. Un premier pas vers une solution sur Mac ? Seul l’avenir nous le dira.

Synchronisation des documents

Un rapport indirect avec l’iDisk, ou plutôt avec le système de stockage, la synchronisation de documents est partie prenante de iCloud. Totalement invisible (ou presque, car cachée) sur le Mac, le service va permettre de synchroniser sans intervention particulière, des données d’applications entre Mac et iAppareils. Il faut pour cela que les éditeurs tiers l’aient implémenté dans leurs applications, ce qui est loin d’être le cas pour la grande majorité. Et c’est particulièrement vrai pour iWork©, qui nécessite toujours des manipulations fastidieuses pour ce faire.
Manifestement, le système n’est pas encore à son apogée et l’on verra ainsi apparaître bien des améliorations avec le prochain OS (10.8).
Ce qui est sûr c’est qu’il n’y a pour l’instant aucun moyen d’utiliser iCloud comme stockage volontaire de données. Seules les applications sont capables d’utiliser ce système.

Sauvegarde des appareils iOs

La sauvegarde en ligne des appareils iOs s'active sur chaque périphérique. Elle est conditionnée au compte iCloud Principal et va amputer sur le stockage de 5Go (Image 4 - 1). Elle ne va pas comprendre les applications elles-mêmes, mais seulement leurs données associées, les documents, les photos et les réglages. Ceci suppose que l'appareil soit mis sur le secteur, et raccordé à un réseau WIFI. On accède directement aux données de sauvegarde en sélectionnant la rubrique “Sauvegarde et Stockage du compte, puis en sélectionnant l'appareil (Image 4 - 2). On peut alors choisir ce que l'onveut pas sauvegarder (Image 4 - 3).

sauvegarde

4. La sauvegarde

Gérer le stockage

Qui dit stockage dit gestion de l’espace. Tout ceci est accessible sur le Mac et sur iOs, où l’on peut à loisir gérer finement l’espace. Les sauvegardes des appareils iOs sont particulièrement consommatrices d’espace, mais peuvent être supprimées une par une, si besoin.

Le stockage

5. le stockage

Services associés

Comme indiqué plus haut, iPhoto pour iOs vient d’ouvrir la porte d’un service de galerie (appelé journaux) en ligne, attaché lui aussi à iCloud. Ceci fait suite au service iTunes Match qui permet de synchroniser, mais aussi de streamer toute la bibliothèque, ou presque, iTunes entre ses appareils. Je ne vais pas détailler ici le service.

Comment remplacer le reste ?

Mon premier conseil est d’être patient. On commence à peine à entrapercevoir ce qu’Apple avait derrière la tête au fur et à mesure des évolutions. MoutainLion cet été devrait nous apporter des éléments de réponse, et l’on a déjà pu voir une ébauche de solution pour les Galeries. Qui sait ce qu’ils nous réservent ?
Pour le stockage actif ainsi que le partage, je ne peux que vous recommander DropBox© qui est à mon avis de loin le meilleur, notamment de par son intégration au système. Je reviendrais bientôt dessus en détail.
Pour la synchronisation des trousseaux, je recommande chaudement 1Password© (http://www.debutersurmac.com/tutoriels/1password.html), encore une fois via DropBox© qui est un système extrêmement efficace.
Pour les Galeries, iPhoto iOS apporte une partie de solution, mais il reste les hébergeurs comme Flickr ©.
Le gros point noir va être iWeb.

Affaire à suivre.

 

 

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

 
 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter