KidsMotion

A. Présentation rapide :

Son icône :

kidsmotion

Qu'es-aco : logiciel de montage vidéos et diaporamas destiné aux enfants

Site de l'éditeur : Aquafadas

Traduction : oui

Payant : oui

App Store (lien sponsorisé) : Appstore 39,99 €

Version démo : oui -

Interface :

interface

B. Plus en détails:

Aquafadas a sorti une version spéciale de son logiciel PulpMotion, particulièrement destiné aux enfants. Ce logiciel s’appelle KidsMotion, et propose, sous une interface ludique, les principales fonctionnalités de son grand frère.

1. Interface:

Ici, on retrouve la composition habituelle des logiciels Aquafadas: Le visualiseur (1) avec ses contrôles, qui permet de visualiser le résultat, et de jouer la vidéo. Ici, on peut rapidement changer de format entre le 4/3 et le 16/9 (2), passer en plein écran, ou se déplacer au sein des images. Sur la droite, on retrouve les réglages. Le choix de thèmes (3) qui s’appliquera directement à la vidéo à la volée, le panneau d’images (PhotoBooth ou iPhoto, Aperture n’est pas supporté (4)), mais aussi les vidéos (5), où l’on pourra choisir entre iMovie et iPhoto, La bibliothèque de sons (6) en liaison avec iTunes, et les réglages (7) qui restent frustres.
Le tout fonctionne par drap and drop, et l’on dépose les médias voulus sur les cases (8), qui peuvent être réorganisées manuellement. Enfin, il ne reste plus qu’à mettre un fond musical (9) et à enregistrer, ou exporter (10).

2. Utilisation

Le tout reste particulièrement visuel, et se fait de façon parfaitement intuitive. Les gros boutons colorés comportent des illustrations faciles à saisir, même si l’on ne parle pas anglais.

Si l’on veut éditer rapidement une image, il suffit de double cliquer sur elle ou de cliquer sur le crayon qui ouvre un tiroir de modification. Ici, on renomme, ce qui va changer le titre de l’image, on recadre, et on pivote.

Dans le cas d’une vidéo, on pourra modifier la longueur et le nom, mais il ne sera pas possible, par exemple, de supprimer le fond sonore, ce qui est dommage, pas plus qu’il ne sera possible de baisser ce même niveau sonore afin de laisser la musique en premier plan.

Les réglages vont donc comprendre la désactivation de l’introduction, la modification des titres, et la durée d’affichage des images.

Les navigateurs de médias peuvent accepter des dossiers externes (1), mais aussi une source telle que MemoryMiner (2). Il est possible de modifier les vignettes (3), ou d’afficher les événements à la place des images elle-même.
Aucun réglage n’est possible sur la bande sonore (pas de modification de durée, ni de volume).

3. Les thèmes


On va retrouver ici pas mal de thèmes communs avec PulpMotion, mais surtout, beaucoup de variations du même thème, avec les mêmes animations, ce qui pourra probablement finir par lasser. On y trouve par exemple 5 thèmes du musée, aux coloris variables, les coccinelles, mais aussi le voyage dans l’espace décliné x fois. Néanmoins, certains restent inédits comme Aqua qui affiche les miniatures en globe terrestre défilant.
Aucune option n’est possible sur les thèmes.

4. L’export

export

De ce côté-là, on reste très limité sur les réglages qui sont pré configurés, mais on aura tout de même le choix de la destination, de QuickTime à YouTube. Une fois le choix fait, il suffit de laisser travailler et la vidéo, si besoin, sera directement uploadée.

Conclusion :

Au final, KidsMotion est un logiciel certes ludique et adapté aux enfants, mais qui reste encore un peu jeune, avec des ralentissements notoires, mais aussi pour l’instant, une incompatibilité avec Perian, qu’il faut désactiver avant utilisation. On peut regretter la trop grande profusion de dérivés de thèmes, mais aussi l’absence de tout réglage du son qui rend l’incrustation de vidéo un peu inutile.

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter