Mac Os X 10.7 Lion

Lion - installation - installation propre - iCloud

Installation de Lion

fait le 26/07/11

A. Présentation rapide :

Son icône :

Lion

Qu'es-aco : Installation de Mac OS X 10.7 Lion sur un Mac équipé de Mac OS X 10.6 SnowLeopard

Site de l'éditeur : Apple

Traduction : oui

Payant : oui

App Store (lien sponsorisé) : Appstore 23,99 €

Version démo : non

Interface :

installation simple

B. Plus en détails :

1. Introduction

La nouveauté avec 10.7 est la disparition de tout support physique. Disponible via le MacAppStore, ce qui va donc le réserver uniquement aux possesseurs de SnowLeopard, Lion vient en téléchargement, et pour un prix unique de 23,99 €, permettant une installation sur 10 machines différentes.

Si le système est compatible avec les dernières machines, il faut dire au revoir à toutes les machines PowerPC, déjà exclues de 10.5, mais aussi à tous les processeurs intel inférieurs au Core2Duo. À partir de là, prévoyez au minimum 2 Go de RAM. Dernier point, Rosetta disparait de cette version, ce qui ferme la porte aux applications PowerPC (donc non UB).

Enfin, Airdrop©, composant de partage en réseau, nécessite une carte airport récente, et donc va être totalement dépendante du modèle de Mac disponible. À titre d’exemple, mon MacPro de 2008 ne gère pas cette fonction, alors que le MacBookPro qui a un an de plus, oui.
Pour pouvoir lancer la procédure, il faut d’abord mettre le système à jour, notamment en récupérant toutes les mises à jour système (10.6.8 nécessaire).

2. Vérification

Commencez toujours par vérifier la compatibilité de vos applications indispensables. Faites le tour de leurs éditeurs, en sachant que certaines applications ne pourront tout simplement pas se lancer sous Lion, empêchant donc toute recherche de mise à jour. Certaines applications nécessiteront ainsi de passer au niveau supérieur et cela peut être payant, donc à prendre en compte. Ainsi, seul Parallels version 6 supporte Lion, de même que pour MailSteward dont seule la dernière version est supportée.

ILife et iWork doivent être mis à jour.

3. Acquisition

sur le Mac App Store

Sur le MacAppStore, achetez Lion. Si vous ne souhaitez pas mettre vos coordonnées bancaires, n’oubliez pas qu’il vous suffit d’acheter une carte iTunes dans le commerce (certaines enseignes faisant de temps à autre de petites promotions).

Téléchargez l’application (un peu plus de 3 Go).

Une fois récupérée, réalisez un clone complet du système (avec le logiciel d’installation de Lion qui disparait après la migration). Vérifiez au besoin que celui-ci démarre correctement (un disque externe USB est suffisant). Voir pour cela la page SuperDuper!.

4. Créer un disque d’installation réutilisable

L’installateur de Lion ne fonctionne qu’une seule fois. Probablement pour éviter les maniaques de la réinstallation à tout prix, l’image est tout simplement supprimée une fois la migration réalisée. Ceci n’est donc pas pratique si l’on a plusieurs macs à configurer puisque cela impose de retélécharger les 3,49 Go. Quant aux éventuelles réparations de disque via l’utilitaire, cela est prévu, mais en ligne.. Autant dire que si vous n’êtes pas chez vous, c’est un peu cuit.

Reste donc à se créer une image disque personnelle.
Pour cela, clic droit sur l’image d’installation >afficher le contenu du paquet.

Naviguer dans les dossiers jusqu’à « sharedsupport » pour trouver l’image disque elle même.

le contenu du paquet (cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir)

C’est cette image qu’il faut maintenant copier sur un support. Pour choisir le support, il faut soit :

Ensuite direction Utilitaire de disque

Il suffit de faire glisser l’image ESD dans la barre gauche pour l’avoir sous la main (1). Pour graver un DVD, utiliser ensuite le bouton graver. Pour une clef ou un disque, il faut impérativement

Dans le cadre d’un disque dur externe, créer une petite partition d’environ 8 Go, c’est suffisant. Le reste peut par exemple accueillir un clone (le mien dispose d’un clone de réparation, donc avec un système minimal, ainsi qu’une copie d’installation de SnowLeopard, et les fichiers des applications non MacAppStore.)

Utilisez le mode Restaurer (5). La source est notre image ESD (2), la destination la partition/clef (3). Cliquer sur Restaurer (4). C’est fini !


Utilitaire de disque permet également de graver.

5. Installer Lion

Je ne vais traiter que de la migration simple. Il suffit de double cliquer sur l’installateur et de se laisser guider.

installation simple

Après avoir accepté la licence, on va sélectionner le disque (si besoin, utiliser le bouton « Afficher tous les disques » pour ne pas utiliser celui actuellement lancé). 

sélection du disque

Et c’est tout. Il n’y a ni options ni rien d’autre à faire. Après avoir créé une partition de démarrage, l’installation va se poursuivre hors session, puis redémarrer.

6. Premiers pas

Logiquement, le prochain démarrage sera le bon, avec le nouvel écran d’accueil métallisé.

de nouvelles icônes dans ledock

Immédiatement, on découvre les nouvelles icônes du Dock et l’assistant configuration prend le dessus pour afficher un écran de bienvenu (plus de petite musique) permettant la prise en main du nouveau mode de défilement.

Si jamais certains logiciels restaient incompatibles, une fenêtre le fait savoir, listant ainsi les fautifs. Ils seront déplacés dans un dossier annexe afin de ne pas perturber le fonctionnement général.

Bonne découverte !

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter