PortraiMatic

(version Mac)

fait le 22/09/11

A. Présentation rapide :

Son icône :

portraimatic

Qu'es-aco : À faire en quelques clics des photos d’identité au format légal, à partir de l’iSight ou d’une image.

Site de l'éditeur : céroce

Traduction : oui

Payant : oui

App Store (lien sponsorisé) : Appstore 09,99 €

Version démo : oui sur le site de l'éditeur.

Interface :

interface

B. Plus en détail :

J’ignore si nous sommes nombreux à avoir le problème, mais c’est toujours le soir à 21 heures que mon époux m’annonce qu’il lui faut, pour le carnet de liaison, une photo de notre fils. Et comme il s’agit d’un ado, impossible d’utiliser une photo de l’année précédente (ça grandit vite à cet âge là et surtout, c’est « has been »). Du coup, nous voici avec l’appareil photo, ce qui est l’étape la plus simple, le calvaire suivant correspond ensuite à ajuster la taille, le zoom et surtout l’impression de l’image. Que ce soit Aperture© ou iPhoto©, en effet, rien n’est vraiment prévu pour cette tâche.
Ceci se termine en général par un bon mal de tête, car il faut feinter avec le module d’impression pour avoir au final une photo rarement à la bonne taille, centrée au milieu d’un feuille de papier photo et que l’on gâche à 80 %.

Soit je suis totalement nulle, soit il n’existe finalement aucun moyen facile avec les logiciels d’images en ma possession. Et c’est là que je suis tombée sur PortraiMatic© sur le MacAppStore. C’est trop tard pour cette année, mais pour l’année prochaine, je suis parée !

Grand merci à l’auteur pour le code App Store et sa réactivité !

1. Importer une image

Plus simple est difficile :
Il suffit d’ouvrir (ou faire un glisser-déposer) d’une image vers la zone centrale de l’application. L’autre possibilité est d’utiliser l’iSight (Image 3 - 1). Un clic et l’image est capturée et s’ajoute alors à la barre latérale (Image 3 - 2).

iSight

2. le problème de l’iSight, c’est la résolution.

2. Adapter

Immédiatement, une zone de repères apparaît afin de correctement centrer l’image (sommet du crâne et menton). La détection du format se fait selon la langue de la machine, donc par défaut format identité français. Néanmoins, on changera rapidement le format souhaité (Image 3 - 3) et le choix est particulièrement vaste (Image 4).

centrer

3. Centrer

Une fois le gabarit correct, il suffit de se référer aux repères. On pourra alors zoomer (Image 3 - 4) pour atteindre la bonne taille. Il faut pour cela que l’image ait une résolution correcte (ce qui s’affiche en bas si ce n’est pas le cas). Autant dire qu’il est mieux de réaliser un cliché spécifiquement pour cela, bien que l’on puisse également utiliser une image tout venant comme dans l’exemple.

formats variés

4. Les formats sont variés.

Il n’y a que très peu d’options de retouche : la courbe des couleurs s’affiche, permettant ainsi d’augmenter ou diminuer la luminosité (Image 5 - 2), mais on peut également retourner l’image (Image 5 - 1), ou la basculer en un clic en noir et blanc (Image 5 - 3).

quelques modifications

5. Quelques modifications.

Imprimer

Quant le résultat est probant, deux options sont possibles: soit sauvegarder le fichier pour l’amener à un centre d’impression, soit l’imprimer soi-même.

enregistrer en JPEG

6. Enregistrer en JPEG

Pour créer un fichier JPEG donc facile à faire tirer sur une borne d’impression, on utilise le bouton enregistrer (Image 6 - 1).
Ici, on est directement orienté vers un tirage sur 10*15 (ou 11*15) (Image 6 - 2), ce qui est le plus standard, avec le maximum d’images possibles (par défaut 6). Il est tout de même possible de modifier les marges (Image 6 - 4), ou l’orientation du papier (Image 6 - 3).
Dès lors, on peut sauvegarder le fichier sur une clef et aller imprimer chez un revendeur.

imprimer

7. imprimer

L’autre possibilité reste bien sûr le tirage maison (Image 7 - 1). On pourra ici choisir des formats différents tels que A4 (Image 7 - 2). Le nombre d’images sera automatiquement modifié pour utiliser le maximum de l’espace. Ici aussi, on agit sur l’espacement (Image 7 - 3), et bien sûr les paramètres de l’imprimante elle-même (Image 7 - 4).

Après impression

8. Après impression (photo faite avec iSight)

 

Conclusion :

Bien sûr, il est parfaitement possible de se passer de ce logiciel, mais quand on a besoin régulièrement d’images d’identités « à jour », c’est clairement un gain de temps et d’argent. Alors pour un petit budget, c’est pour moi un très bon investissement.

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

PortaiMatic iPad

A. Présentation rapide

Son icone :

PortraiMatic iPad

Qu'es-aco : À faire en quelques clics des photos d’identité au format légal avec son iPad

Site de l'éditeur : céroce

Traduction : oui

Payant : oui

App Store (lien sponsorisé) : Appstore 03,99 €

Interface :

1. interface

Plus en détail :

PortraiMatic dispose d’un clone sur iPad, bien qu’un peu plus limité.
Ici, on va pouvoir charger une photo à partir de la bibliothèque (Image 1 - 1) ou utiliser l’appareil photo de l’iPad (Image 1 - 2) (pas vraiment recommandé), puis la recentrer rapidement. Le système de centrage et de zoom est identique et donc tactile.

Encore une fois, les gabarits nationaux sont disponibles (Image 1 - 4) grâce au bouton en bas à droite (ici "France").

gabarits nationnaux

2. les formats nationnaux

Une fois le tout fini, il suffira d’enregistrer (Image 3 - 1) au format imprimable dans l’album photo (format 10*15), ou bien d’envoyer la planche par Mail (Image 3 - 2).

gabarits nationnaux

3. Exportation

Sinon, on pourra imprimer, sous réserve d’avoir une imprimante compatible AirPrint© ou Printopia©. Ici le format est A4 par défaut et malheureusement ne permet pas de réglages fins de l’impression.

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter