Installer Snow Leopard

 

A. . introduction :

Le processus d’installation de Leopard a été considérablement allégé. Désormais, que vous l’installiez sur un autre système (en mise à jour) ou bien sur un disque vierge revient quasiment au même.
Exit les 3 processus d’installation (Mise à jour, Archive et Installe ou formatage et installation.)
Snow Leopard va uniquement effectuer un Archive et installe, sans vous demander d’intervenir, ce qui améliore grandement la simplicité.
Archive et installe veut dire que l’ancien système va être mis de côté, le nouveau système sera écrit au propre, puis enfin l’ancien système va être supprimé à la fin du processus.
Cela évite de se trouver avec de l’ancien code qui pourrait poser problème par la suite.
Au décours de l’installation, vous pourrez néanmoins intervenir pour choisir les composants optionnels dont font désormais partie Rosetta et Quicktime 7.

 

Faut-il installer Rosetta:

A quoi sert Rosetta? A faire tourner des applications dont le code est resté en PPC, c’est à dire pour les anciens processeurs des Mac (passées sous intel depuis un peu plus de 3 ans).
En rêgle générale, les applications ont ensuite été codées en UB (Universal Binary), c’est à dire code PPC+code intel, ou bien en intel uniquement.
Si jamais une application est en PPC, tournant sur une machine intel, il lui faut un système de «virtualisation», afin de faire croire à l’application qu’elle tourne bien sur une machine PPC.
A cette tâche, c’est Rosetta qui entre en scène. Le souci principal est du coup une surconsommation de ressources, et une plus grande lenteur d’exécution.
Autant dire qu’il est plus intéressant de s’en passer, et de chercher par la même des applications correctement codées.
Donc, tout va dépendre de votre logithèque. Essayez de privilégier les applications en UB/intel, cherchez des alternatives et n’installez pas Rosetta.
Partez du principe qu’un développeur qui n’a pas traduit son code depuis 4 ans a peu de chance de faire évoluer son logiciel!
Pour vérifier une application: clic droit> afficher les informations>

 

Enfin, on pourra également débuter l’installation à partir du bureau du mac, c’est à dire qu’il n’est plus besoin de démarrer sur le DVD en maintenant la touche C (ce qui reste néanmoins possible), afin par exemple de lancer les utilitaires.

Remarquez que certains plug-ins ne marcheront pas avec le nouveau système: ils seront directement désactivés par Snow Leopard (vous aurez un message au lancement). C’est notamment le cas des plug-ins pour Mail et Safari.
Il faudra attendre patiemment que leur auteur les mette à jour!

Nous allons voir ici l’installation classique: les étapes diffèrent suivant que vous êtes en processus de nouvelle installation ou mise à jour de Leopard.

1. étapes communes

Le disque apparaît sur le bureau et l’on va lancer l’installation.

Par défaut, il vous propose votre disque de Boot comme choix, ici, je vais cliquer sur «afficher tous les disques»


Et sélectionner le bon disque ceci n'étant nécessaire que si vous souhatez installer Snow sur un nouveau disque, un disque externe ou bien une autre partition.

Puis je clique sur «personnaliser» afin de supprimer certains éléments (dont les langues, Rosetta et X11 dans mon cas).
Rosetta vous sera utile si vous avez des logiciels qui ne sont pas en UB.
X11 est nécessaire pour the Gimp ou d’autres logiciels souvent issus de Linux.

Quicktime 7 est recommandé si vous avez une licence pro, la version X étant considérablement allégée..

Remarquons au passage que les imprimantes sont désormais simplifiées: le mac va détecter et gérer lui même le matériel que vous allez lui offrir, vous n’avez plus à sélectionner les modèles (il téléchargera également tout driver nécessaire par la suite si vous installez une nouvelle imprimante.)

Je vais ensuite cliquer sur OK qui va lancer l’installation ainsi déterminée.

2. Etapes différentes

2 possibilités s'offrent à vous:

a. Si vous êtes en processus mise à jour de Leopard:

L’installation va se dérouler directement sur votre bureau.

Une fois le processus terminé, l’ordinateur va redémarrer directement sur Snow Leopard.

Je vous conseille néanmoins de réparer les autorisations après le redémarrage.

Lors de l’installation en MISE à JOUR, vous n’avez plus rien à faire : toutes vos applications et toutes vos données sont parfaitement conservées.

b: Si vous êtes sur une nouvelle installation, ou bien une réinstallation

L’installation se lance, après disparition des éléments du bureau.

Vous êtes ensuite notifié que l’ordinateur va redémarrer pour poursuivre le processus. Cette première partie copie en fait les éléments sur le disque afin que l’installation soit plus rapide (du coup, plus de vérification du DVD d’installation qui prenait tant de temps!)

Dès lors, le schéma habituel va suivre

A la fin de l’installation, l’ordinateur va redémarrer (le processus peut être très long, c’est normal)

Va suivre la vidéo d’introduction à MacOsX

Dès lors, vous allez vous retrouver sur votre environnement habituel.

 

c. En cas d’installation sur une partition vide uniquement

Les étapes habituelles de création de compte

Vous pouvez utiliser les données d’un autre mac, ou bien de
Time Machine

identifiant Apple (facultatif)

Connexion à internet

Créer un compte

Et tout est fini.

Il ne reste plus qu'à installer vos données et vos applications préalablement sauvegardées. J'en profite pour vous faire remarquer que iLife et iWork ne font pas partie du système d'exploitation et seront donc à réinstaller à partir de leur DVD.

Commentaires :

Laisser un commentaire à propos de cette page en cliquant ici

 

Bookmark and Share

Publicité :

Apple store :

MacWay :

RSS des offres de réductions MacWay

 

Twitter :

retrouvez aussi debutersurmac sur Twitter

twitter